Public wi-fi : comment reconnaître les pièges ?

Woman working at home office hand on keyboard close up.Que cela vous plaise ou non, les faux réseaux public wi-fi existent et sont particulièrement dangereux.

En effet, alors que vous croyez surfer sur un réseau normal vous êtes en réalité exposé à toute sorte de pièges…

Il faut savoir qu’environ 25 % des connexions Public wi-fi sont en réalité des leurres. Elles sont mises en place par des pirates informatiques…

S’il est vrai que les hackers redoublent d’imagination pour piéger les internautes, des techniques très simples sont parfois d’autant plus efficaces.

Il faut par exemple savoir que pour un investissement de 100 euros, n’importe qui peut mettre en place un routeur et offrir ainsi un réseau Public wi-fi libre d’accès et « gratuit ».

Cerise sur le gateau, généralement les internautes ne se rendent même pas compte de la supercherie. Codes secrets et informations personnelles sont ainsi livrés sans aucune précaution.

A titre d’exemple, durant les Jeux Olympiques de Rio, d’après Kaspersky Lab spécilaité de la sécurité virtuelle, pratiquement 20 % des réseaux disponibles étaient instables. 7 % d’entre eux avaient un système de sécurité totalement obsolète. 25 % n’étaient tout simplement pas sécurisé du tout !

Faux public wi-fi : comment les identifier ?

Pas besoin d’avoir un programme malveillant qui s’installe sur votre machine pour être menacé, au contraire. Dans certains cas, les hackers mettent en place des réseau Rogue.

C’est à dire des faux public wi-fi. Imitation d’un réseau public conventionnel, ils sont mis en place dans des lieux publics pour tâcher de dérober des informations. Sur un tel réseau, un pirate peut avoir accès à toutes sortes d’informations : courriel, médias sociaux, banque…

Les faux Public wi-fi peuvent adopter différentes configurations mais le plus souvent, ils vont adopter le nom commun suivi de « gratuit ». Forcément c’est tentant… Mais « gratuit » ne veut pas dire sécurisé.

Et il faut être particulièrement vigilent car même en restant dans votre poche, votre smartphone peut se connecter automatiquement à ce genre de réseau…

Quelques détails devraient cependant attirer votre attention et vous permettre de repérer ce genre de réseau Public wi-fi malveillant.

  • La grande majorité des réseaux publics wi-fi officiels dirigent automatiquement vers une page de condition d’utilisation.
  • Si la connexion devient particulièrement lente, il est fort probable que vous soyez dirigez vers un piège.
  • Si certaines de vos applications cessent de fonctionner ou si votre navigateur affiche des message d’erreur à répétition, là encore danger.
  • Une fois que vous êtes connecté au réseau, vous devez vérifier que en haut à gauche de votre adresse URL apparaît le sigle « https ». Ce qui va vous garantir une navigation sécurisée.

Comment se protéger des réseaux public wi-fi ?

Différentes techniques peuvent être mises en place pour éviter de tomber dans les pièges des réseaux malveillants. La première solution et sans aucun doute la plus efficace consiste à passer par un service VPN.

En effet grâce à un VPN comme Hidemyass, VyprVPN ou NordVPN votre connexion est sécurisée et anonyme. Les meilleurs protocoles de sécurité cryptent toutes vos données. De plus comme vous pouvez changer d’adresse IP, impossible de vous identifier.

Ensuite, pour plus de sécurité encore, vous pouvez accéder aux paramètres réseaux de votre ordinateur ou téléphone. Vous allez supprimer tous les réseaux utilisés par le passé. Vous éviterez ainsi de vous reconnecter à un réseau pirate si ça avait été le cas par le passé.

Si vous ne souhaitez pas être connecté, désactivez votre wi-fi. Actualisez régulièrement votre antivirus et analysez régulièrement votre système pour identifier tous types de problèmes.

Lorsque vous êtes dans un bar ou un autre lieu public, demandez à un employé de confirmer que vous êtes connecté au bon réseau. Évitez de faire des opérations compromettantes sur des réseaux publics.