Astoria, le nouveau client de TOR

tor_1Des chercheurs en informatique des Etats-Unis et d’Israël viennent de mettre au point un nouveau client TOR, Astoria. L’objectif est de rendre la tâche de la NSA, autrement dit la surveillance (et la répression si nécessaire), encore plus difficile.

L’anonymat via TOR

Tor (le routeur oignon) c’est le réseau d’anonymat le plus populaire au monde. Il permet à ses utilisateurs de surfer de manière anonyme (du moins en théorie) sur la toile grâce aux nœuds relais de plus de 6000 volontaires.

Le principe est simple : le trafic de l’utilisateur s’encrypte en passant par ces différents nœuds relais. Le réseau TOR permet ainsi de masquer votre adresse IP.

En théorie, TOR fonctionne donc à merveille mais en pratique diverses agences gouvernementales d’espionnage (NSA, GCHQ) ont trouvé la faille grâce aux « Timing Attaques ».

Ces attaques permettent de « dés-anomyser » le réseau et collecter les données d’un utilisateur en quelques minutes.

Il leur suffit de prendre le contrôle d’un nœud d’entrée et de sortie puis, grâce à une analyse statistique, ils peuvent visiblement identifier n’importe qui s’ils le souhaitent.

Diverses études ont ainsi démontré que 58 % des circuits TOR étaient vulnérables à une attaque au niveau du réseau comme une « Timing Attaques ».

C’est pour répondre à ce problème qu’ Astoria a donc été mis en place.

La réponse Astoria

Astoria permet de diminuer la vulnérabilité des réseaux TOR de 58 % à 5,8 %. L’outil a été configuré pour déjouer les plus récentes stratégies d’attaques comme les toutes récentes attaques asymétriques.

Les chercheurs reconnaissent que le réseau ne pourra jamais éliminer à 100 % les « Timings Attaques » mais ce type d’attaque est donc largement minimisé avec l’outil Astoria.

L’outil permet notamment d’évaluer les circuits TOR les plus sécurisés et envisagent également la manière de le construire dans le pire des cas, lorsque des relais sécurisés ne sont pas accessibles. Astoria rajoute également différentes options qui rendent l’utilisation de TOR plus simple et plus sûr pour l’utilisateur.

Si vous n’êtes pas convaincu par l’offre proposée par Astoria et que la sécurité de votre connexion mais surtout sa confidentialité reste une priorité pour vous, vous pouvez également opter pour ce qui se fait mieux actuellement en terme d’anonymat sur le web : un VPN.

Les meilleurs fournisseurs comme Cyberghost, VyprVPN, NordVPN ont disposés des serveurs tout autour de la planète et fournissent ainsi à leurs clients des milliers d’adresses IP.

Etant donné que vous surfez sur un réseau privé vous êtes également complètement protégé contre l’espionnage des différents organismes gouvernementales cités précédemment et bien évidemment contre les attaques de hackers et de virus.

La protection, la sécurité et la confidentialité proposée par un VPN est donc supérieure à celle d’ Astoria. Et quand l’on voit comment la surveillance fait rage, il vaut mieux se protéger même si on n’a rien à se reprocher : vos données peuvent très facilement est recueillies sur le Net et ce qui est permis aujourd’hui ne le sera peut-être pas demain.